Devenez membre

Sport International

DTM Budapest: un premier podium encourageant

5 juin 2018

Après un début de saison compliqué, Audi Sport a redressé la barre lors de la première excursion de l’année hors Allemagne pour le DTM. Parti depuis la première ligne de la grille de départ en Course 1 après que Jamie Green et Robin Frijns aient dominé les essais libres, Nico Müller parvenait à sécuriser le tout premier podium de la marque aux anneaux cette saison en s’adjugeant la 3e place sous le drapeau à damier.

De retour après son impressionnant crash du Lausitzring le mois dernier, René Rast a quant à lui prouvé que cet épisode n’avait en rien altéré sa pointe de vitesse: 4e sur la grille de départ samedi, c’est également à cette place que le champion en titre de la compétition terminait la première joute du week-end. Une course qui souriait à trois autres RS 5 DTM, puisque Robin Frijns, Loïc Duval et Jamie Green réalisaient un beau tir groupé de la 7e à la 9e place.

Parti depuis la dernière position sur la grille, Mike Rockenfeller effectuait quant à lui une superbe remontée jusqu’au 11e rang. Il aurait même pu ajouter un point dans l’escarcelle de la marque d’Ingolstadt s’il n’avait été bousculé par un rival dans le tout dernier tour, pour le gain de la 10e place.

« Rocky » rejouait pratiquement la même partition dimanche après-midi: parti 16e, le champion 2013 faisait le pari de changer ses gommes au tout premier tour de la Course 2 alors que la pluie était annoncée sur Budapest. Un coup de poker gagnant, puisque lorsque les vannes des cieux s’ouvraient au 7e tour, plusieurs pilotes partaient à la faute. Trois voitures s’en allaient même percuter plusieurs… personnes dans la voie des stands ! De quoi logiquement pousser la direction de course à suspendre les hostilités en brandissant le drapeau rouge.

Une décision qui donnait dès lors l’avantage aux pilotes ayant changé de pneus avant l’interruption comme Rockenfeller, ce dernier croisant finalement la ligne d’arrivée au 4e rang après que la course ait été relancée ! Trois pilotes ayant été exclus suite aux incidents qui se sont déroulés dans la pit lane, Robin Frijns, Loïc Duval et René Rast prenaient les trois dernières places du Top 10 et engrangeaient de précieux points supplémentaires.

L’essentiel en fin de week-end était toutefois d’apprendre que les jours des personnes touchées par des voitures lors de cette seconde course n’étaient pas en danger, même si un commissaire plus durement touché au niveau des jambes devra prolonger son séjour à l’hôpital.

La suite du championnat allemand pour voitures de tourisme, c’est sur le tracé du Norisring, dans le jardin d’Audi Sport, qu’elle se déroulera les 23 et 24 juin prochains. Une occasion rêvée pour les six pilotes « maison » de poursuivre sur leur lancée après ce week-end encourageant !

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer