Devenez membre

Sport International

Audi Sport se concentrera sur la Formula E et le DTM en 2019

10 septembre 2018

Audi Sport a profité de la fin du mois d’août pour annoncer ses plans en vue de la saison 2019. Après une première année finalement positive en Formula E, la marque aux anneaux reconduira bien évidemment son engagement dans la compétition des monoplaces 100% électriques. Par ailleurs, le très populaire DTM reste au menu… avec un nouveau challenge en perspective !

En Formula E, l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler a pu confirmer le slogan de la marque ("Vorsprung durch Technik", soit "L’avance par la technologie") en s’imposant dans le classement des Teams dès sa première participation. Si le début de saison avait été difficile pour Lucas Di Grassi et Daniel Abt, le groupe managé par Allan McNish a parfaitement redressé la barre pour terminer la saison en force. Avec quatre victoires et onze podiums en douze courses, le premier constructeur allemand inscrit en Formula E a finalement fait une entrée remarquée. Et nul doute que l’expérience accumulée au cours de cette première campagne sera très utile la saison prochaine, Audi continuant à faire appel à Di Grassi et Abt comme pilotes…

Audi n’abandonne pas pour autant les moteurs à combustion interne ! Ainsi, le constructeur d’Ingolstadt s’est même lancé un nouveau défi en développant pour l’an prochain, comme le prévoit la réglementation, un nouveau moteur 2.0 l. quatre cylindres turbocompressé pour le DTM. En 2019, les V8 traditionnels seront remplacés par de nouveaux blocs selon le nouveau règlement "Class One" qui sera commun au championnat phare allemand et au Super GT japonais. Concrètement, cela permettra à un constructeur d’être représenté dans les deux compétitions et des courses en commun seront même organisées. Après le retrait de Mercedes, Audi souhaite toutefois qu’un minimum de trois constructeurs soient représentés en DTM à partir de 2020 pour poursuivre son implication.

Par contre, rien n’a été précisé quant au programme en World Rallycross avec l’équipe EKS de Mattias Ekström. L’avenir de la formation suédoise pourrait-il toutefois se poursuivre en tant qu’équipe privée ? Les prochaines semaines nous le diront…

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer