Devenez membre

Sport International

24H du Nürburgring : les équipages Audi pas gâtés, gros crash pour Vanthoor

14 mai 2018

Le Nürburgring n’a pas volé son surnom d’Enfer Vert ce week-end ! La 46e édition des 24 Heures, sur le long circuit de 25 kilomètres empruntant la Nordschleife, fut particulièrement rude vis-à-vis des Audi R8 LMS défendant les couleurs d’Audi Sport customer racing.

Engagée par l’équipe belge Audi Sport Team WRT, la voiture de Dries Vanthoor, Robin Frijns, Kelvin van der Linde et René Rast terminait sa course très brutalement après une impressionnante sortie de piste du pilote du Belgian Audi Club, piégé par le trafic et la différence de vitesse entre les différents concurrents engagés dans ce double tour d’horloge tellement atypique.

« Si vous vous retrouvez confronté à une voiture qui roule très lentement, sur une portion de virages rapides et sur une piste étroite, et qu’un autre concurrent lent se présente, vous obtenez exactement les circonstances qui ont abouti à mon abandon », expliquait Dries samedi soir. « Je me suis retrouvé dans une situation inextricable et une de ces voitures a touché une de mes roues, ce qui a d’emblée entraîné une crevaison et une sortie de piste. Les conséquences étaient fâcheuses... J’ai percuté le rail, avant d’être renvoyé sur la piste. J’ai su directement que la voiture ne serait pas en mesure de poursuivre la course. Je me sens bien sûr mal à l’aise vis-à-vis du team, des gars de l’équipe et de mes équipiers, car c’est vraiment la dernière des choses qu’un pilote veut vivre dans une aussi belle épreuve. Nous étions en pleine remontée et je pense qu’on pouvait jouer un rôle en vue. »

En lice pour une place sur le podium lors d’une édition perturbée par les caprices de la météo (l’épreuve fut interrompue pendant une heure à cause du brouillard), la #1 de l’Audi Sport Team Land perdait trois tours suite à une sortie de piste de Kelvin van der Linde dans des conditions d’adhérence très précaires. L’équipage que le Sud-africain formait avec son jeune frère Sheldon, Christopher Mies et René Rast (le champion DTM étant engagé sur deux voitures) terminait dès lors à la 6e place, juste devant l’Audi Sport Team Phoenix de Christopher Haase, Nico Müller, Mike Rockenfeller et Fred Vervisch. Sachant que cette voiture était équipée par une autre marque de pneus que la concurrence, l’autre pilote du Belgian Audi Club a livré une très bonne prestation après s’être offert son premier podium en WTCR le samedi, passant à un doigt de la victoire avec l’Audi RS 3 LMS de l’Audi Sport Team Comtoyou.

La semaine prochaine, Dries sera de nouveau à pied d’œuvre avec le Belgian Audi Club Team WRT lors des 3 Heures de Silverstone, deuxième rendez-vous de la Blancpain GT Series Endurance Cup. Quant à Fred, il tentera de poursuivre sur sa belle lancée en WTCR, cette fois dans les dunes de Zandvoort. Décidément, la saison est intense pour l’instant !

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer